Au rythme des flots de la baie de Tu Long

La maman d’Elodie vient enfin d’arriver au Vietnam après 11 mois sans se voir. Elle a seulement une semaine sur place, et c’est bientôt la fin du séjour pour Alizée. Afin de marquer le coup, nous avons organisé la croisière sur la baie de Tu Long, un des incontournables des paysages vietnamien. C’est parti pour trois jours et deux nuits au fil de l’eau !

Mais avant tout voici le sommaire de cet article :

Un peu de géologie

Astuce activité : Nous avons choisi l’agence Indochine Junk, pour sa réputation, son service irréprochable et son personnel adorable. Le bateau en bois était vieillissant mais magnifique. Avec cette agence, le prix pour 3J/2N était de 350€/personne. Qu’on se rassure, on trouve de tous les budgets sur les différentes baies, de toutes les qualités et d’une durée de 1 à 3 jours généralement.

La baie d’Ha Long, connue et reconnue internationalement est un paysage marin unique constitué de nombreuses îles karstiques. Elle est notamment inscrite patrimoine naturel à l’UNESCO depuis 1994. Elle inclut ses cousines Tu Long et Lan Ha qui sont très similaires et tout aussi belles. Ces formations karstiques sont les témoins d’une longue formation géologique au fil des siècles. La baie compte plus de 1600 îles et îlots dont on décompte de nombreuses grottes mais aussi des arches rocheuses ou des piliers solitaires.

Un spectacle de marionnette

Le transfert de Hanoï jusqu’à notre bateau est compris dans notre excursion de 3 jours. On vient donc nous chercher en mini van privée directement à notre hôtel à 8h pétante. On ne peut pas faire plus confortable et meilleur service, on dort comme des bébés jusqu’à l’arrêt dans une aire de repos. Aire de repos entièrement destinée aux touristes direction la baie d’Ha long, avec un énorme bâtiment où il y a une tonne de choses à acheter à prix gonflés. Tout ce qu’on aime !

Nous attendons dehors et nous repartons, nous avons le droit à une dernière étape et première activité avant d’atteindre l’eau : c’est un spectacle de marionnette aquatique typique du Vietnam. Nous avons vu la publicité d’un spectacle similaire partout dans Hanoi, nous sommes donc curieux de découvrir ça !

Nos gradins sont situés en face d’un étang avec le décor au ras de l’eau. La première marionnette sort de sous l’eau et nous comprenons que les marionnettistes sont en combi de plongée et jouent derrière les rideaux ! Un petit orchestre est juste à côté avec des instruments traditionnels et on a le droit à quelques scénettes sur différentes thématiques liées au Vietnam : la pêche, la récolte du riz, les fêtes de village, etc… Un retour en enfance tout en légèreté !

Nous prenons une dernière fois la route avant d’atteindre le port d’Ha Long destiné au départ pour Tu Long où nous embarquons sur notre beau bâteau en bois.

La croisière se détend

Pendant trois jours et deux nuits, il faut avouer qu’on n’a pas forcé. Le résumé des journées en dehors des quelques activités que l’on a effectué était constitué d’un réveil matinal pour se faire un énorme petit déjeuner, de la contemplation, de la lecture, des discussions, de la contemplation, un énorme déjeuner, de la contemplation, des discussions, de la lecture, et un énorme dîner. Bref, nous avons été en digestion pendant trois jours !

Le paysage qui s’écoule lentement au rythme du capitaine est très agréable, c’est fou de voir ces îles de roche et de jungle défiler. Parfois, une ouverture se crée et l’infini de la mer de Chine se dévoile puis se referme sur un entrelacs de pierres hostiles à quiconque veut s’en approcher. La météo un peu voilée nous a empêché d’admirer de magnifiques lever de soleil (et le lit confortable aussi faut se l’avouer) mais nous avons eu droit à des couchers de soleil de folie derrière les formations karstiques.

Canoë sur la mer de Chine

Nous avons fait deux sorties canoë.

Un petit tour de chauffe dès le premier jour, directement du bateau à la mer. Nous étions ravis de pouvoir aller faire ce tour de canoë en arrivant sur notre lieu d’ancrage du premier soir. Cela nous a permis de nous défouler après notre transfert d’Hanoi et l’attente jusqu’au bateau.

La deuxième sortie était belle et bien parfaite. Le deuxième jour était constitué en effet de la visite d’une grotte (pas la plus impressionnante que l’on ai vu mais c’est toujours agréable de découvrir des choses)  puis d’un tour de canoë avant de faire un barbecue sur la plage de l’île où nous avions accosté.

Entre décembre et janvier, la météo vietnamienne peut vite changer et nous avions réellement peur de nous prendre la pluie pendant cette croisière. Nous avons finalement eu de la chance et même un magnifique rayon de soleil pour ce jour de sortie sur l’île.

Nous avons donc pu ramer avec joie et même arrosé tous ceux qui osaient s’approcher un peu trop près de notre embarcation. Après avoir admiré les formations rocheuses qui sortent de la mer nous sommes retournés tranquillement et comme des gosses sur la plage où nous nous sommes délectés d’une bonne bière fraîche et d’un barbecue fait avec amour !

Après la plage nous effectuons un retour sur le bateau et le soir même nous avons le droit à une petite démonstration de fabrication de spring rolls (nems) par le chef de notre bateau. Un moment ludique pour tous les passagers.

Le village flottant des pêcheurs

Si les îles ne sont pas investis par l’Homme ce sont autrefois de nombreux villages flottants avec des centaines de maisons sur l’eau qui s’étaient construits sur les eaux de la baie d’Ha Long. Désormais menacé par les typhons et la pollution liée au tourisme, ils se sont peu à peu déplacés vers la terre ferme laissant quelques résistants dont certains servent d’exemples aux touristes.

Pour notre dernière matinée nous avons donc eu l’occasion d’en visiter un appelé Vung Vieng. Micka a passé une nuit pour le moins agitée et a rejeté l’ensemble des repas de la croisière. Devant tant de plats la veille au soir, il n’a pas su gérer sa gourmandise… Il tente quand même la visite.

Notre flotte s’ancre donc et nous nous faisons récupérer par une barque qui nous amène au point de départ de la visite. De là, des petites barques menées à la force des bras nous amènent au milieu d’une eau calme entourée d’un cirque de roche. En son centre, une allée est délimitée de quelques cases colorées et flottantes où règnent les filets des pêcheurs. Chaque case est gardée par un chien qui a l’air de prendre à cœur son travail de surveillance, on ne s’y risquerait pas. L’environnement est d’une sérénité sans pareil et le silence est roi, seules les rames de notre embarcation viennent caresser l’eau et produire un son timide.

Nous arrivons sous une grande arche qui vient clôturer le cirque et qui laisse entrevoir une brèche sur un vaste horizon, c’est vraiment spectaculaire ! Nous la longeons pour retourner peu à peu vers le centre de tourisme de la zone. De là on nous présente le travail d’ostréiculture et de culture de perles. Un truc dont on aurait pu largement se passer, nous qui détestons clairement ce genre de bourrage commercial.

Nous retournons ensuite tranquillement sur notre beau bateau de bois avant de devoir le quitter définitivement. Micka n’a pas eu de déboire intestinal pendant cette visite et même s’il est fatigué il a l’air de s’être remis de son indigestion nocturne.

Repos et calme étaient de mise sur cette croisière aux paysages hypnotiques, nous avons grandement apprécié ! Il est temps pour nous de faire nos adieux à la baie de Tu Long et à notre bateau, nous avons organisé avec l’agence notre transfert directement vers la baie terrestre dans le village de Tam Coc, situé à 4h de route de là. La suite au prochain épisode !

L'article vous a plu ? Partagez-le ;)

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *