Premiers pas en Asie, à la découverte de Bangkok !

Après 9 mois en Amérique du sud, nous foulons pour la première fois le sol asiatique, et c’est à Bangkok, capitale immense et pleine de vie de la Thaïlande que nous ferons nos premiers pas. Entre découverte d’un nouveau mode de vie, jet lag, temples et street food, nous n’avons pas de quoi nous ennuyer.

Mais avant tout voici le sommaire de cet article :

Une arrivée fatigante

Nous arrivons à l’aéroport de Bangkok aux alentours de 7h30 après trois jours de transfert entre Bogota en Colombie et la capitale gigantesque de la Thaïlande. Nous sommes fatigués, totalement déphasés et nous attendons patiemment devant le tapis roulant nos bagages. Nos backpacks n’arrivent pourtant pas, ils s’avèrent être bloqués à Moscou, bien au frais !

Le personnel de l’aéroport nous rassure et nous assure que les bagages seront livrés directement le lendemain à notre auberge. Après deux trois papiers signés et une compensation de 3000Baths (soit 100€) nous n’y voyons que des côtés positifs : pas besoin de porter nos gros sacs jusqu’au centre de Bangkok, pas si mal avec une chaleur avoisinant les 35°C alors que nous sommes tous les deux vêtus de nos pantalons les plus chauds.

Le bus S1 nous amène pour 60baths chacun jusqu’au quartier de Khao San et nous avons encore une petite demi heure de marche jusqu’à notre guesthouse, située dans un quartier plus calme et plus résidentiel, au bord du fleuve Chao Phraya. Pendant notre marche, nous commençons à avoir le nez et les yeux un peu partout : nous passons devant des dizaines de stands de nourriture qui semblent tous plus alléchants les uns que les autres ! Micka bave mais Elo veut une douche FROIDE, nous traçons donc notre route.

Nous arrivons à la guesthouse Sawatdee où nous sommes supers bien accueillis par les membres de la famille ! La Thaïlande est le pays du sourire et nous commençons à comprendre ce que cela signifie.

Astuce logement : La guesthouse Sawatdee, au cœur d’une rue calme, propose des chambres doubles modernes sans sdb pour 300 Baths.

Notre première journée consistera donc à prendre une douche, manger et dormir et de répéter ces actions plusieurs fois… Impossible de faire quoi que ce soit avec 12h de décalage horaire dans la tête !

Nos premiers pas en Asie

En attendant nos affaires nous allons explorer notre quartier et nous allons notamment voir le Standing Buddha (Bouddha debout) ou plus précisément le Wat Intharawihan, notre premier temple bouddhiste où siège un bouddha haut de 32 mètres. Nous sommes un peu perdus face à une toute nouvelle organisation de cet espace religieux et à ses différentes traditions, nous qui connaissons plutôt les codes chrétiens.

Astuce visite : Accès au Wat Intharawihan, 40 Baths par personne.

Face à ces changements, nous nous plongeons dans les recherches pour mieux comprendre et surtout éviter des attitudes incorrectes vis-à-vis des thaïlandais ! Par exemple, ici se tenir par la main et s’embrasser en public est gênant voir impoli, la pudeur étant la règle. Snif. On comprend vite que cette religion fait partie intégrante de la vie des thaïlandais avec la concentration des temples, de l’importance des temps de prière ou encore des petites offrandes régulières aux petits autels devant les maisons. C’est une façon de penser qui influence fortement sur le comportement de ces habitants.

A la découverte de Chinatown

Nous avons enfin récupéré nos bagages et fait péter notre tenue la plus légère ! C’est parti pour la découverte de Chinatown, un des quartiers chinois les plus importants d’Asie. Pour s’y rendre, nous voilà sur le taxi-bateau le long du fleuve. C’est un moyen économique et assurément bucolique pour découvrir la capitale. La balade nous dévoile notamment le grand palais royal et quelques temples dressés le long de l’eau.

Nous arrivons près du quartier voulu. Chinatown c’est un amas de commerces placés le long de rues très étroites, sans lumière, où l’on peut trouver tout ce dont on n’a pas besoin ! Il y a aussi de nombreuses rues avec des stands de nourritures à foison, des lanternes rouges, des écritures chinoises, bref nous ne le savions pas mais nous avons en fait atterri à Pékin !

Nous arpentons pas mal de ces petites rues et nous nous dirigeons un peu trop tard vers le quartier Little india, où nous pouvions trouver des spécialités indiennes, malheureusement en fin d’après-midi, la lumière décline et les boutiques ferment. Nous prenons le taxi-bateau au retour, avec un magnifique coucher de soleil sur la rivière et les lumières de la ville qui s’éclairent par milliers. Un joli spectacle pour conclure cette journée encore sous le signe du jetlag !

Wat Pho et son bouddha couché

Aujourd’hui nous décidons de visiter le Wat Pho, temple connu pour son immense bouddha couché. A l’entrée, nous nous apercevons qu’il n’a pas que ça à offrir mais aussi tout un ensemble de bâtiments religieux resplendissants !

Astuce visite : Accès au Wat Pho, 200 Baths par personne.

Nous commençons à visiter les différents complexes du temple. À chaque entrée il faut enlever les chaussures et bien couvrir ses épaules. Nous sommes impressionnés par la richesse de l’architecture, les couleurs ainsi que l’entretien des bâtiments ! Les formes et les matériaux sont totalement nouveaux pour nous. Ça brille de mille feux, on est loin de l’aspect austère de certaines de nos églises.

Nous resterons également surpris par ce fameux bouddha, mesurant 45 mètres de long par 15 mètres de haut entièrement recouvert d’or. Le bâtiment qui l’entoure pourtant grand, parait un peu étriqué face à cette immensité. Les peintures murales racontent leur histoire du sol au plafond et les détails vont jusqu’aux volets en bois peint. Entre les mausolées, les différentes cours, les temples et annexes nous passerons bien 3h sur le site à nous émerveiller ! Nous rentrons tranquillement pour nous détendre et manger dans notre quartier.

L’immense marché de Chatuchak

Nous voilà au fameux marché de week-end Chatuchak, l’un des plus grands d’Asie ! Nous nous attendions à un bordel sans nom, mais il reste relativement organisé et calme. Faut dire qu’après l’expérience des marchés boliviens nous commençons à avoir de la bouteille question marché. Il est vraiment vaste et les rayons passent des fripes, aux vêtements neufs et design, à la maroquinerie, aux stands de nourritures, œuvres d’art, souvenirs, livres, etc. Bon il y a quand même bien 70% de stands de vêtements et notamment des cartons entiers de ce fameux pantalon léger aux motifs d’éléphants que chaque personne revenant d’Asie ramène dans son bagage !

Nous, nous adorons cette ambiance « bazar » alors nous avons passé quelques heures à courir ces mini-allées remplis de tout et de rien. Nous avons aussi mangé des plats inconnus entre deux stands et sommes allés décéder dans l’herbe au grand parc d’à côté. La fin d’après-midi arrivant nous repartons avec quelques emplettes, un pantalon léger et une nouvelle paire de chaussures pour Elo et un tee-shirt léger pour Micka. Pas de craquage pour cette fois, mais c’est sûr qu’on y repassera dans quelques mois avant notre retour en France.

Wat Arun, de l’autre côté du fleuve

Une nouvelle visite aujourd’hui, le Wat Arun, sur l’autre rive du fleuve. Une nouvelle fois dans le taxi-bateau et nous voilà débarqué sur l’embarcadère face à ce bâtiment à l’architecture surprenante. Le site n’est pas très grand mais le style diffère véritablement des autres temples visités. Il fait particulièrement chaud et nous prenons notre temps pour en faire le tour avant de monter sur créneau afin d’avoir un bel aperçu de la ville.

Astuce visite : Accès au Wat Arun, 50 Baths par personne.

Nous prenons un traversier pour rejoindre l’autre rive avec dans l’idée d’aller à pieds jusqu’à Khao San Road, la rue de la fête de Bangkok. En chemin nous passons devant la résidence royale et là, des policiers nous font des grands signes et nous courent après. Ils nous atteignent et nous imposent de nous asseoir dans l’herbe des parterres de l’avenue, cachés derrière les arbres.

Stressés, nous obéissons sans protester, ils ont le visage grave, il y a des thaïs avec nous, ça nous rassure un peu. L’avenue énorme est maintenant déserte et les policiers s’y alignent en position de salut. Trois voitures rouges passent dans le silence et rentre dans la résidence royale. Les portes se ferment et la tension dans l’air tombe d’un coup. Les policiers reviennent nous voir avec de grands sourires, nous relèvent et nous disent qu’on peut maintenant circuler librement. Nous venons en fait de voir passer le roi dans sa voiture et s’il y a bien une chose avec lequel on ne rigole pas ici, c’est la famille royale, les thaïs la vénère. Chance ? Peut-être, en tout cas bien surpris ça c’est sur !

Nous atteignons la fameuse Khao San Road, il y a énormément d’auberges de jeunesse ici et donc de Backpackers. Nous nous trouvons une petite table pour prendre une bière et manger un bout pendant que la nuit tombe tranquillement. C’est bien plus cher ici. L’ambiance est à la fête, mais ce n’est pas trop de notre goût, on peut admirer tous les excès : un énorme crocodile sur une broche en train de se faire griller, des vendeurs de scorpions, des voyageurs buvant d’énormes sots d’alcool et des vendeurs ambulants un peu agressifs. Nous rentrons donc dans notre quartier plus calme.

Le palais royal, joyaux de la capitale

Il est temps de visiter désormais le palais royal. C’est un énorme complexe politique et religieux, le joyau architectural de la capitale. Il faut franchir ses murailles blanches, et pour cela il faut une tenue adaptée et bien alléger son porte monnaie ! Mais il en vaut largement la peine. La richesse des décors, des toitures, des statues et des peintures est tout simplement incroyable et pour l’instant n’a pas d’égale à nos yeux. Nous passons trois bonnes heures à visiter chaque recoin de ce site magnifique.

Astuce visite : Accès au Palais Royal, 500 Baths/personne

Point nourriture

Ici, ça sent bon de partout et il faut dire que les milliers de stand de street food donnent l’eau à la bouche, donc nous avons commencé à déguster les classiques de la nourriture Thaïlandaise et c’est délicieux :

Pad thai : Nouille aux crevettes, porc ou poulet, avec cacahuètes, bok choy, basilic et soja
Fried rice : Riz sauté en sauce avec haricot vert poivron tomate oignon basilic omelette et viande (porc ou poulet)
Clear soup : Bouillon avec choix de ton type de pâte : nouilles aux œuf, vermicelle de riz… Avec porc ou poulet, légumes et tofu et pâtes frite.
Spring rolls / Brochettes / …

Nous ne pouvions pas rêver mieux que d’arriver à Bangkok pour aborder tranquillement l’Asie. La ville possède de nombreuses richesses que nous avons pris plaisir à découvrir. Elle est immense mais bien organisée avec de vraies poches de calme, il est facile de trouver une auberge dans un quartier tranquille. Nous y repasserons plusieurs fois pendant notre séjour asiatique et ce sera avec grand plaisir. Nous partons maintenant découvrir l’ancienne cité royale Ayutthaya et ses nombreux temples en ruine.

L'article vous a plu ? Partagez-le ;)

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *