Découverte des richesses de la jungle

Profitant de nos deux semaines de volontariat dans la jungle à 45 minutes de Puyo, nous avons fait quelques activités au grand air plutôt sympas : cascades, mirador impressionnant, randonnée en pleine jungle, finca de chocolat, on vous explique tout ici !

Notre volontariat étant à côté de la communauté Wayuri et du petit village Porvenir sur la via Pomoda, nous sommes proche de pleins d’activités sympas que les tours venant de Banos font sur deux jours. Nous, nous pouvons y aller à pied et ça nous coûte quasiment rien, un des avantages de notre volontariat !

Mais avant tout voici le sommaire de cet article :

La cascade Hola Vida

Notre première activité consiste à aller voir la cascade Hola Vida à une petite heure de marche de notre volontariat. Normalement c’est plus court mais il faut maîtriser la barque pour traverser le fleuve. Ce n’est pas dans nos compétences (et quand Micka a essayé ce fut épique) alors nous devons faire un bon détour pour franchir le fleuve grâce à un pont suspendu. De l’autre côté nous avons une demi-heure de marche jusqu’à l’entrée du chemin vers la cascade cependant nous nous faisons surprendre par une pluie diluvienne. En attendant que ça passe, nous nous abritons comme nous pouvons dans une gargote bien au sec. Nous allons vite nous rendre compte qu’ici, même à la bordure de l’Amazonie, le temps est extrêmement changeant.

Nous sommes maintenant à l’entrée du chemin, c’est une propriété privée alors nous nous acquittons du droit de passage de 1,5$. Nous marchons entre les arbres, les lianes, les fleurs tout en pataugeant dans la boue. Après 30 minutes de marche nous arrivons face à une immense cascade qui sort d’un mur végétal, tout simplement magnifique. Nous nous changeons et piquons une tête dans l’eau fraîche, après la marche ça fait un bien fou ! Nous discutons un peu avec deux allemands avant de pique-niquer sur place. Cependant 10 minutes plus tard une invasion d’autres touristes opère et le lieu est vite trop petit pour nous tous, nous finissons vite de manger avant de repartir en sens inverse. Sur le retour nous testons deux autres chemins mais il faut avouer que nous n’osons pas trop nous aventurer seuls au milieu de la jungle. Nous avons quand même pu observer une multitude de papillons multicolores.

Nous rentrons tranquillement à la maison en s’arrêtant boire une petite bière sur la route. En plus il y a la wifi, nous avons ainsi quelques nouvelles du monde extérieur ! Ce fut une belle entrée en matière des activités à faire dans le coin.

La finca de chocolat

À 15 minutes de marche de notre maison, Geronimo nous fait découvrir une petite finca de chocolat, nous n’y ferons pas une seule visite mais trois en 2 semaines ! Il faut dire que leur chocolat chaud est excellent, c’est leur faute quoi ! C’est une petite exploitation familiale qui récolte leurs fèves de cacao afin de confectionner de délicieux chocolats chauds.

Devant nous, ils torréfient les fèves au feu de bois puis ensemble nous retirons l’écorce des fèves chaudes. Ces fèves sont ensuite broyées pour produire la pâte de cacao. Celle-ci est passée au congélateur afin d’être solidifiée. Cette pâte est enfin fondue dans du lait chaud (de leur vache) pour obtenir de délicieux chocolats chauds. Le plus surprenant c’est que l’écorce des fèves est réutilisée pour produire du thé de chocolat. On nous sert donc à la fin le fameux chocolat chaud, le thé d’écorces et une délicieuse galette de manioc au fromage, c’est exquis, Elo est aux anges !

Le mirador Indichuris

Accompagnés cette fois de Yaku nous partons visiter le mirador Indichuris. C’est un lieu incroyable qui, après une bonne montée, offre un point de vue de dingue sur la jungle et les fleuves qui la strient. Nous avons de la chance le temps est dégagé et le soleil éclaire ce paysage splendide.

Les propriétaires ont eu l’incroyable idée de construire une balançoire qui te projette au-dessus du vide au milieu de ce paysage extraordinaire. Sensations de dingue, c’est tout simplement génial, super excursion !

Excursion nocturne

En fin de soirée nous partons avec Yaku et son oncle au petit village de Porvenir pour aller boire quelques bières. Super soirée à rigoler et danser qui fini avec des shooters d’Agua Guardiente, l’eau de vie locale ! C’est donc à une heure avancée et en pleine nuit que nous devons retraverser la jungle puis prendre la barque pour rentrer.

Yaku nous propose une chose improbable dont l’alcool aide à accéder : rentrer sans lumière jusqu’à la maison et se faire guider par la jungle elle-même ! Pour nous c’est dingue et improbable, on sait bien qu’elle est truffée d’insectes, serpents et araignées du genre que l’on a découvert le premier jour de notre séjour. Mais bon, on accepte et nous voilà à la queueleuleu dans la forêt, heureusement la nuit est claire et nos yeux s’habituent finalement. Au détour d’un virage il nous fait arrêter et observer la forêt sombre. Nous regardons autour de nous pour nous rendre compte que des nombreux points faiblement lumineux nous entourent, des lucioles ? Il allume une lampe torche mais aucun insecte autour de nous. C’est en fait la végétation qui brille. Elle est recouverte d’un champignon microscopique et fluorescent qui réagit à l’humidité environnante et qui brille la nuit. Magnifique moment d’émerveillement devant la nature. Avec plusieurs fous rires nous arrivons finalement à destination, ce fut une soirée inoubliable !

La feria du 10 de agosto

Nous sommes le 10 août et c’est la fête annuelle d’un des petits villages à une heure de route. Nous prenons plusieurs bus pour y arriver en début d’après-midi. Après une dizaine de jours dans la jungle, nous retrouvons la foule et surtout de la nourriture qui change ! La feria est animée avec de nombreux stands de producteurs locaux, de nourritures de fêtes foraines et quelques attractions pour les enfants. Il y a surtout une corrida organisée au centre de la foire, rien de sauvage heureusement ! Les hommes motivés (ou alcoolisés) se jettent dans l’arène et tente d’échapper, parfois de justesse aux cornes du taureau énervé. Nous profitons de la foire pour manger les plats locaux comme du porc grillés au maïs ou des glaces et sucreries !

Le retour est un peu plus sportif que l’aller ! Nous faisons du stop pour atteindre la route principale dans le coffre ouvert d’un 4×4 puis un bus local nous dépose au croisement de la route vers la maison. Il reste encore 2h de marche et il fait nuit. Un local nous dit d’attendre avec lui qu’une voiture passe pour nous déposer, il y en a toujours une nous affirme-t-il ! Et c’est vrai qu’après 20 minutes une voiture nous prend tous et nous dépose un quart d’heure plus tard devant le chemin pour rentrer chez nous. Merci aux locaux !

Randonnée aux 4 cascades

La veille de notre départ, Yaku nous propose une randonnée de 4 heures dans la jungle pour aller se baigner dans des cascades secrètes, génial !!! Mais tout d’abord c’est maquillage, et Yaku nous peint le visage dont les signes représentent l’anaconda homme et femme !

C’est partie pour la balade, équipés de bottes en plastique et de k-way, il pleut aujourd’hui, un peu comme tous les jours dans cette jungle. Un peu de route et nous franchissons une clôture pour nous retrouver sur un petit chemin dans la jungle dense. Autant faire des randonnées en autonomie en montagne où les sentiers sont dégagés, nous y allons les yeux fermées, autant dans la jungle où il n’y a aucun repère, avoir un guide est essentiel ! La preuve en est qu’au bout de 10 minutes, Yaku nous demande de nous arrêter et nous montre une racine sur le chemin. Il affirme qu’il s’agit d’un serpent, impossible pour nous de le voir et de le distinguer. Il jette une pierre et le serpent noir se déplie montrant sa langue rouge vif, nous aurions été seuls, nous marchions dessus à coup sûr, flippant !

Le chemin au milieu de cette jungle dense est magnifique il y a des plantes, des lianes, des fleurs de toutes les couleurs et nous apercevons une première cascade plus large que haute dans un écrin de verdure, nous sommes enchantés.

Nous continuons jusqu’à une autre grande cascade puis après plusieurs montées et descentes, nous arrivons dans le lit d’une petite rivière. Devant nous un goulot et la rivière impossible de passer sans nager ! C’est parti, déshabillage et nous nous jetons dans l’eau fraiche pour arriver dans un lieu magique. Enserrées dans de hautes parois rocheuses, une crique à l’eau cristalline et une cascade puissante. Whaouuuuu, splendide. Yaku nous explique que cette cascade permet de purifier les maux du corps et de l’esprit alors nous n’hésitons pas à nous y projeter.

Le retour se fait tranquillement jusqu’à la maison, c’était un moment unique avec Yaku qui nous a fait découvrir ce lieu secret et cette dernière cascade incroyable. Nous finissons notre séjour dans la jungle demain avec des étoiles dans les yeux. Ce fût un magnifique séjour, fort en émotions et histoires. Gracias Yaku !

L'article vous a plu ? Partagez-le ;)

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *